Une semaine de rencontres entre le public belge et nos partenaires internationaux vient d’avoir lieu ! Ce projet aura été riche en échanges interculturels, en partage d’expériences et de savoirs et nous aura permis à tous et toutes de mieux comprendre les enjeux mondiaux liés à la surproduction de déchets.

Nos partenaires :

Lamines et Daour sont respectivement président et trésorière de leur coopérative de gestion des déchets dans les villes de Gandiaye et Keur Madiabel dans la région de Kaolack au Sénégal.

Safiatou est présidente et travailleuse dans la coopérative de gestion des déchets de la ville de Pô au Burkina Faso. Aly est chargé de communication au sein du CEAS, partenaire d’Autre Terre, qui soutient les projets de gestion de déchets dans une dizaine de villes du Burkina Faso.

Une semaine bien remplie !

Lundi soir, Aly, Safiatou et les jeunes d’Autre Terre ont eu la chance de se rencontrer. Après un super Ice breaker proposé par les JAT, c’était l’occasion pour elleux d’en apprendre plus sur le travail réalisé par les partenaires d’Autre Terre dans la gestion des déchets au Burkina. De riches échanges ont également eu lieu à propos, entre autres, de l’accès au travail des jeunes, des structures politiques en place ou de nos vies familiales au Burkina et en Belgique.

Nos quatre partenaires ont rencontré mercredi une partie des bénévoles d’Autre terre. Ils et elles étaient très intéressé.e.s par le travail réalisé par nos partenaires sur le terrain et ont posé de nombreuses questions sur les différentes personnes impliquées et les techniques utilisées dans le processus de gestion des déchets. Les bénévoles ont également parlé de leur implication au sein d’Autre Terre, de leurs tâches et de leur motivation qui ne faiblit pas, malgré les années.

Tout au long de la semaine, nos partenaires ont passé du temps avec les travailleurs et travailleuses du groupe Terre. Nous avons été voir le travail réalisé dans les centres de tri de vêtement ainsi que du tri du carton et du papier, aussi bien à Couillet qu’à Herstal. Lors d’une matinée, Safiatou et Daour ont été travailler au tri de vêtement et ont eu l’occasion de comprendre encore mieux le fonctionnement du centre et d’approfondir les échanges avec les travailleurs et travailleuses. Lamines et Aly, quant à eux, ont participer à la collecte avec les travailleurs de Récol’Terre.

Un autre moment d’échange a eu lieu vendredi matin, lors d’une réunion thématique spéciale avec les travailleurs et travailleuses de Récol’Terre, de la récolte de vêtements Terre, de Co-Terre, d’Autre Terre et des services transversaux du Groupe Terre. Au travers d’une animation sur « le parcours d’un jeans », nous avons pu mettre ensemble en lumière les enjeux mondiaux liés à la production textile. Les partenaires sénégalais.e.s et burkinabè nous ont parlé plus particulièrement des impacts écologiques et sociaux de la surproduction sur les populations africaines. Ils et elles ont également parlé de leurs propres projets de gestion de déchets et eu des réponses à leurs questions par rapport à l’organisation du travail au niveau du groupe Terre.

Un webinaire sur la gestion des déchets.

Jeudi après-midi, Lamines et Aly ont participé à une conférence sur la gestion des déchets, animée par Soumia (travailleuse d’Autre Terre). Des intervenants du groupe Terre, de La récup et de BC matérials étaient également présents. Lamines et Aly nous ont parlé des structures citoyennes qui ont été mises en place dans leurs villes pour encourager la participation de tous et toutes à la gestion des déchets et des effets bénéfiques qu’elles ont déjà eu sur la vie quotidienne des habitants de leur villes.

La semaine aura aussi été riche en visites. Outre les entreprises du groupe Terre, nous avons été à la ressourcerie du Val de Sambre et au biocentre d’Intradel. Et bien évidemment, malgré une météo capricieuse, nous avons visité Liège… et son marché de Noël !


Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles