Mali

Le Mali est un pays d’éleveurs et d’agriculteurs qui vivent dans des écosystèmes fragiles. Leur cohabitation ainsi que l’insécurité persistante rendent très complexe le travail des agricultrices et agriculteurs.

Problématique

La biodiversité se dégrade dans la région de Narena à cause de l’orpaillage et de l’usage de pesticides et d’engrais chimiques.

Dans la commune de Narena, malgré une pluviométrie importante, les paysans connaissent de grandes difficultés d’accès à l’eau surtout en saison sèche. La présence d’activités d’orpaillage dans la zone a également un impact sévère sur l’environnement en détruisant le lit des rivières et en renforçant la déforestation.

Autre Terre et Azhar agiront dès 2022 afin d’améliorer l’accès à l’eau dans la zone et promouvoir l’agroécologie. Grâce à leur accompagnement, les pratiques agricoles polluantes seront petit-à-petit remplacées par des pratiques plus respectueuses de l’environnement : compostage, production de semences paysannes, usage raisonné de l’eau, etc. Cet appui permettra aux maraîchers de produire des légumes plus sains et ce, durant toute l’année grâce à des systèmes d’adduction d’eau plus performants.

Il s’agira également de sensibiliser la population à la préservation de la biodiversité locale et à la restauration d’écosystèmes durables, notamment sur les berges des rivières détruites par l’orpaillage. Les rivières seront curées, les berges réaménagées et reboisées. Une activité de pêche pourra ainsi reprendre.

Le projet permettra également aux agriculteurs et agricultrices d’échanger sur leurs pratiques en organisant des visites d’échanges : Naréna, Bamako et même Tessalit dans le Nord-Mali seront visités afin de retenir le meilleur des pratiques d’autres agriculteurs et agricultrices.

Azhar

Azhar, « lien de famille » en langue locale Tamasheq, est une ONG locale de droit malien créée en 2008 dans la région de Kidal dans le but de sécuriser les moyens d’existence des communautés vulnérables, réduire les violences communautaires et construire des ponts entre les communautés.

Petit-à-petit Azhar a développé des activités sur l’ensemble du territoire malien mais est resté fortement attaché au dialogue intercommunautaire et à la préservation des ressources naturelles. L’aridité de nombreuses zones du Mali génère en effet souvent des tensions entre les communautés pour l’accès à des points d’eau ou à des pâturages. Ces tensions, exacerbées par les violences gangrénant le Mali, peuvent être la source de conflits ouverts qu’il est important de traiter à la source.

Localisation

Naréna, Mali