Prodution de beurre de karité

Burkina Faso

L’arbre de Karité pousse uniquement dans la zone sahélienne. Le Burkina Faso est le troisième producteur mondial du beurre issu de la noix de karité.

Problématique

L’arbre de Karité pousse uniquement dans la zone sahélienne. La récolte des noix est rendue complexe par la difficulté de multiplier cet arbre qui n’existe que presque exclusivement à l’état sauvage.

Du karité au savon

La région de Koudougou est particulièrement propice à la production de beurre de Karité. C’est une activité traditionnelle largement répandue. Toutefois, le travail de production du beurre et de vente s’avère très pénible. C’est pourquoi Autre Terre et le Baobab accompagnent 132 productrices afin de les soutenir dans l’ensemble de la filière. Il s’agit de mettre à leur disposition les équipements nécessaires à la production du beurre de karité mais également de commercialiser de manière collective l’ensemble de la production.

Une nouvelle étape de transformation

Afin d’améliorer encore les revenus des productrices de karité, une unité de transformation a été mise en place en 2017 dans la localité de Zagtouli. Grâce à des équipements performants, l’équipe de production transforme le karité en savon mais produit également de la farine de maïs. L’unité de Zagtouli a ainsi produit 6.000 savons en 2018.

L’intervention d’Autre Terre

Autre Terre accompagne la dynamique de production et de transformation grâce à :

  • des formations techniques, organisationnelles et comptables ;
  • l’équipement des productrices et des transformatrices ;
  • de l’appui conseil entrepreneurial ;
  • le développement d’un circuit de commerce équitable pour les savons.

Le Baobab

Association burkinabé, le Baobab a la particularité de vouloir retisser des liens de solidarités entre les populations rurales et urbaines du Burkina Faso. Grâce au développement, tout d’abord, de pièces de théâtres-actions puis d’une activité économique à Ouagadougou, Le Baobab met en place des projets de développement en milieu rural visant à l’autonomisation complète des paysans, et plus particulièrement des femmes et des jeunes, de la localité de Villy :

  • Mise en place de périmètres maraîchers ;
  • Formation initiale de jeunes déscolarisés en association avec des apprentissages techniques ;
  • Création d’une filière de production, transformation et commercialisation de beurre de Karité ;
  • Sensibilisation et éducation au développement à propos de l’agroécologie et de l’assainissement : concours de théâtre, théâtre-action …
  • Micro-crédit ;

 

Localisation

Ouagadougou, Burkina Faso