Récemment auréolé du Prix Roi Baudouin pour le développement en Afrique, la start-up Wecyclers a développé un modèle économique innovant et très résilient.

Installée à Lagos, une ville tentaculaire de 23 millions d’habitants, Wecyclers propose à ses 17.000 abonnés de payer pour leurs déchets recyclables. Grâce à un système informatisé, les déchets collectés par Wecyclers sont directement convertis en argent arrivant sur le téléphone de l’abonné. Wecyclers trie et centralise ensuite les déchets pour finalement les revendre à des grandes entreprises de recyclage.

Ce système permet de créer rapidement un cercle vertueux en impliquant concrètement les abonnés. 1.500 tonnes ont ainsi été collectées en 2018 et le cap des 5.000 tonnes est visé pour 2020. Wecyclers espère prochainement étendre son système à d’autres région du Nigeria et d’Afrique de l’Ouest.

WeCyclers founders Olawale Adebiyi and Biliks Adebiyi-Abiola pose for a photograph with their team at the WeCyclers headquarters in Lagos Island, Lagos, Nigeria on Thursday 14th March 2019.
Les fondateurs et fondatrices de WeCyclers

En professionnalisant une activité traditionnellement dédiée au secteur informel, elle permet aux chiffonniers de Lagos d’avoir un revenu et un emploi stables. Ceux -ci acquière une meilleure reconnaissance sociale ainsi que des conditions de travail moins dangereuses. Au-delà de ses 200 employés, ce sont tous les abonnés qui bénéficient du système. Déjà plus de 88.000€ leur ont été retournés.

Au-delà de la réussite économique du projet, gageons que celui-ci permettra de développer également des stratégies de réduction de la production de déchets ; ceci via un plaidoyer auprès des autorités et d’une sensibilisation de la population.

WeCyclers présente son travail.

Cet article fait partie d’Autre Magazine #3 qui parlait de la gestion des ressources. Pour lire les autres articles, cliquez-ici.

partager